Assurance pour camionnette

Votre camionnette vous permet de transporter des marchandises et vos outils de travail. Vérifiez bien que votre véhicule appartient à cette catégorie avant de souscrire une assurance camionnette.

Définir la camionnette pour votre assurance

Une camionnette ou « véhicule utilitaire léger » est définie comme un véhicule à moteur destiné au transport de marchandises et dont le PTAC (poids total autorisé en charge) ne dépasse pas 3,5 t. Il existe différents types de véhicules appartenant à cette catégorie et déterminant l’assurance de votre camionnette :

  •  des véhicules de type « pick-up », avec une cabine unique ou double, séparée de l’espace de chargement qui comprend un plateau de chargement ouvert. Un pick-up avec cabine simple compte un maximum de deux places passager en plus de celle du conducteur, et un pick-up avec double cabine compte un maximum de six places,
  •  des véhicules de type « fourgonnette » : une fourgonnette est un véhicule utilitaire servant au transport de marchandises ou permettant de créer un « véhicule atelier » pour les artisans (plombiers, électriciens…). Contrairement au pick-up, l’espace de chargement est fermé. La fourgonnette compte une ou deux rangées de sièges séparés de l’espace de chargement. Les fourgonnettes s’apparentent parfois à certaines voitures particulières, où l’espace arrière est aménagé pour le transport de marchandises plutôt que pour le transport de personnes.

L’assurance d’une camionnette en location

Votre entreprise ne possède peut-être pas de camionnette mais vous en louez une occasionnellement pour le transport d’objets volumineux ? Ou bien votre camionnette est en location longue durée chez un loueur de véhicule ? Au moment de signer votre contrat de location, lisez bien les dispositions concernant l’assurance de la camionnette. La plupart du temps, les camionnettes en location sont assurées au tiers par le loueur de véhicules, mais celui-ci peut vous proposer une assurance tous risques, moyennant un prix de location plus élevé. Il peut être plus sûr pour vous de souscrire une assurance tous risques car conduire un véhicule dont on n’a pas l’habitude et qui est plus encombrant qu’une voiture personnelle peut constituer un risque d’accident. Pensez aussi à poser des questions sur la franchise en cas d’accident. Devrez-vous payer la franchise ? A combien s’élève-t-elle ?

Bien assurer sa camionnette

Comme pour tout contrat d’assurance auto, seule la garantie responsabilité civile ou « au tiers » est obligatoire pour l’assurance de votre camionnette. Mais si elle est un outil indispensable à votre activité, il vous faudra forcément souscrire à des garanties supplémentaires :

  •  une garantie dommages tous accidents ou « tous risques » : sans cette garantie vous risquez de devoir payer les dommages subis par votre camionnette si c’est vous qui êtes en tort,
  •  une garantie contre le vol afin de pouvoir être indemnisé et remplacer votre camionnette volée,
  • une garantie qui couvre les équipements de votre camionnette si celle-ci possède des aménagements particuliers (étagères, espace isotherme…),
  •  une garantie perte financière suite à immobilisation,
  •  l’assurance marchandises et matériels transportés si votre camionnette sert au transport de marchandises.