Assurance d’un tracteur

Agriculteur, une assurance tracteur est-elle indispensable ?

Votre matériel agricole représente un investissement d’importance. Alors, sachez que plusieurs compagnies proposent des assurances spécifiques pour les engins agricoles : tracteurs, moissonneuses, etc.

Les garanties d’une assurance tracteur

Comme tout contrat d’assurance auto, seule l’assurance responsabilité civile « au tiers » est obligatoire pour votre tracteur. Pensez bien à assurer également les remorques du tracteur : elles peuvent être dans le même contrat auto, ou pas.

Cependant, en plus de l’assurance responsabilité civile, vous pouvez souhaiter des garanties supplémentaires pour bien protéger votre outil de travail. L’assurance de votre tracteur peut inclure :

  • la protection corporelle du conducteur, pour être indemnisé en cas d’invalidité,
  • la garantie dommages tous accidents,
  • la garantie vol, incendie, vandalisme,
  • la garantie protection juridique pour pouvoir vous défendre devant les tribunaux en cas de procès,
  • la garantie bris de glace,
  • la garantie « bris de machine » pour couvrir le risque de destruction du matériel,
  • la garantie pour le matériel attelé et les marchandises transportées,
  • la garantie pour les dommages aux pneumatiques,
  • la garantie réparation si vous réparez vous même votre tracteur et souhaitez couvrir ce risque,
  • une garantie en cas d’immobilisation du tracteur.

Les modalités d’indemnisation en cas de perte du véhicule sont précisées dans le contrat. Par exemple, votre tracteur de moins de deux ans peut être indemnisé selon sa valeur à neuf.

L’assurance du tracteur et les conditions de sécurité

Veillez à bien respecter les conditions de sécurité relatives à la conduite du tracteur, sinon votre assureur pourrait refuser de vous indemniser en cas de sinistre, même si votre tracteur est assuré. Par exemple, vous devez :

  • respecter le nombre de passagers maximal pouvant être transporté dans le tracteur,
  • prévenir votre assureur si vous comptez utiliser votre engin agricole pour une fête ou pour la chasse pour vérifier que l’assurance de votre tracteur couvre ces utilisations,
  • respecter les règles de circulation des tracteurs. Le permis de conduire est obligatoire si le tracteur sert à d’autres besoins que ceux de l’exploitation agricole. En revanche, si le tracteur circule sur route pour les besoins de l’exploitation, le permis n’est pas obligatoire ; le tracteur est limité à une vitesse de 40 km/h par le constructeur. Un âge minimum de 16 ans est requis pour la conduite, sauf si le tracteur fait plus de 2,5 m de large, auquel cas le conducteur doit avoir 18 ans.

Assurance de flotte

Si vous avez plus de cinq véhicules, tous types confondus (utilitaires, voitures, tracteurs, moissonneuse-batteuse, automoteur pulvérisateur…), vous pouvez souscrire un contrat de flotte auto, généralement plus avantageux que des contrats individuels, assurant un seul tracteur.

Assurance quads

De plus en plus d’agriculteurs utilisent un quad dans le cadre professionnel. S’il s’agit d’un quad homologué pour la route, il doit être immatriculé et assuré comme n’importe quel véhicule pour la conduite sur route. Si votre quad n’est pas homologué pour la route, son usage doit être réservé aux terrains privés. Sur la route, vous devez le transporter sur une remorque. L’assurance quad doit aussi couvrir les trajets sur un terrain privé, car un accident est malheureusement toujours possible…