Flotte d’entreprise : 4 conseils pour optimiser le poste assurance

L’assurance d’une flotte de véhicules représente une part importante du budget de fonctionnement d’une entreprise.  Cependant, selon une étude de la société GE Capital parue en 2009, les entreprises possédant une flotte de véhicules pourrait économiser plus de 60 € par an et par véhicule sur le poste assurance. Il est nécessaire de s’intéresser en détail aux contrats afin d’en optimiser les coûts.

Tout d’abord, il faut savoir que seule l’assurance responsabilité civile est obligatoire sur un véhicule. Alors que l’option défense-recours est fortement recommandée, le bris de glace ou l’assurance objets personnels n’est pas indispensable.

 

Faire jouer la concurrence

  • Faire appel à un courtier en assurance professionnelle peut s’avérer payant. Le courtier est tenu de faire le tour des offres du marché afin de proposer les contrats de différents organismes assureurs. Il permet d’avoir une vision globale du marché et de faire son choix en conscience.
  • Il peut être avantageux de faire le choix d’un assureur unique pour toute la flotte afin de pouvoir négocier un tarif global plus intéressant et personnalisé. A l’inverse faire jouer la concurrence en assurant les véhicules chez différentes compagnies selon leurs usages peut offrir une gestion plus précise des besoins.
  • Le choix des véhicules peut aussi s’avérer important. En effet, les contrats d’assurance pour plusieurs véhicules de marques différentes mais de gammes équivalentes peuvent aller du simple au double.

 

Mieux négocier les primes

Le choix d’assurer ses véhicules professionnels (voitures de société, poids lourds, taxis, scooters de livraison…) en tant que flotte ou en individuel doit être réfléchi. Pour des parcs contenant moins de 200 véhicules, le contrat flotte n’offre pas forcément plus d’avantages financiers que le contrat individuel. En se basant sur les sinistres antérieurs et les risques routiers de l’activité, l’assureur fera varier le montant des cotisations.

 

Prévenir les risques

Il a été prouvé que la prévention des risques d’accident par la formation et la communication peut réduire de 40% les sinistres et donc faire baisser sensiblement le prix des polices.

En proposant des formations de conduite responsable aux chauffeurs et en communiquant au sein de la société sur les risques financiers que les sinistres font peser sur l’entreprise, on constate une réelle diminution des accidents par une plus grande responsabilisation des chauffeurs.

 

Partager les risques financiers

La majoration des franchises en cas de sinistre permet de faire baisser les cotisations.
La mise en place d’un système d’auto-assurance est un contrat assurant les véhicules au minimum mais laissant l’entière charge financière d’un éventuel sinistre à l’entreprise. En faisant diminuer le nombre d’accidents, l’entreprise réalise une économie substantielle sur ses frais d’assurance.